Apprends à reconnaître ton ego et libère-toi

Tu connais assurément des gens qui passent leur temps à se justifier, à argumenter et à chercher à avoir raison, n’est-ce pas? Tu en connais surement d’autres qui jugent et qui critiquent tout le temps. Et bien, chacun de ces comportements est relié à leur ego.

Mais qui est cet ego? Comment est-il apparu dans ma vie? Et comment faire pour le démasquer, me diras-tu.

Ce qu’est l’ego

L’ego est généralement la représentation et la conscience que tu as de toi-même.

Fondamentalement, l’ego n’est rien d’autre qu’une impression : un sentiment « d’être » et « d’avoir ». Il ne repose sur rien de tangible, il n’est qu’une illusion.

Certains l’appellent « la personnalité ».

Ta personnalité est ce à quoi tu t’identifies. Ce sont tes croyances, tes souvenirs, tes peurs, tes blessures, tes réalisations et toutes tes références au passé.

Car tu ne peux pas d’identifier à ce que tu ne connais pas et à ce qui n’est pas encore arrivé.

Ta personnalité est également une partie de toi bien limitée, par rapport à ta véritable nature, à ton essence. Elle est directement reliée à ton mental, donc à tout ce qui est rationnel et cartésien.

Tu retrouveras également ton ego dans ton identité sociale. Je suis enseignante, ce sont mes enfants, c’est mon auto, c’est mon entreprise, c’est ma maladie…

Il se traduit souvent par les termes « je », « me », « moi ».

Son développement

Il est apparu dans ta vie durant ta petite enfance. Ton environnement et ta famille t’ont transmis tes premières croyances, tes premières peurs et tu as fait tes premières expériences.

À cette époque, tu as également vécu différentes situations blessantes et ton ego a mis en place un système de défense (des masques), pour te protéger.

Plus tes blessures ont été douloureuses et profondes, plus ton ego et tes masques sont puissants.

Aujourd’hui, malgré ta capacité à pouvoir résoudre tes conflits de façon plus diplomate, ton ego agit toujours inconsciemment sur tes réactions et sur tes émotions.

C’est pourquoi, tu peux réagir fortement à un commentaire, sans même y avoir pensé. Les mots sont sortis tout seul.

Ce qui nourrit l’ego

Tu dois savoir que ton ego est très peureux et qu’il ne peut pas vivre sans toi. Il n’est rien sans la conscience d’un humain, il n’est qu’une illusion.

Il a peur de l’inconnu, il a extrêmement peur de souffrir et surtout de mourir. C’est pour cette raison qu’il redoublera d’ardeur si tu le considère comme un ennemi à détruire.

L’ego est animé par le désir d’exister et par le plaisir. Ce qui peut se traduire en pulsion de possession, de rejet et d’indifférence face aux personnes, aux choses ou aux situations auxquelles l’ego est confronté.

Il veut ce qui est bon et rejette ce qui est mauvais. Ton ego pourra donc s’engager dans toutes sortes de luttes pour obtenir ce qui lui est agréable et éviter ce qui lui est désagréable.

C’est pour cette raison qu’il alimente tes peurs, tes croyances limitantes, tes jugements et tes doutes. L’énergie négative le renforcit.

De la même façon, il peut désirer certaines choses si fortement, qu’il te fera croire que le plaisir de le posséder est largement supérieur à la souffrance de ne pas l’avoir.

Par exemple, il peut te faire croire que le plaisir de posséder une auto luxueuse est largement supérieur au désagrément de payer la dette qui vient avec.

Que le plaisir de manger de la pizza, du chocolat et de la crème glacée est largement supérieur aux conséquences désagréables qu’il y aura dans ton corps.

La quête du plaisir et le désir de possession peuvent devenir très forts, si les pièges de l’ego ne sont pas révélés à la conscience.

Le sentiment de supériorité

L’ego aime se sentir supérieur. Il a besoin d’être reconnu et valorisé. Il cherche l’approbation des autres et s’identifie beaucoup par le travail.

Tous les jugements que tu portes aux autres pour te comparer, juger et critiquer proviennent de ton ego.

Si tu es très attaché à ton titre professionnel… c’est aussi ton ego. Rappelle-toi que tu es beaucoup plus qu’un simple titre. Et que le titre ne démontre en rien la valeur d’une personne.

Si tu as constamment besoin de reconnaissance par rapport à ce que tu fais, le suspect est le même : ton ego. Il adore mettre le doute dans ton esprit et est ton plus sévère critique.

Apprends à te faire confiance et à reconnaître ta valeur personnelle.

Le besoin de contrôler

L’ego adore tout contrôler et avoir raison. Il est le premier à se battre pour avoir le dernier mot. Pour y arriver, il se justifiera pendant des heures, s’il le faut.

Est-ce que ça te rappelle certains souvenirs, certaines conversations? C’est ainsi qu’une simple mésentente peut se transformer en une escalade de mots blessants et se terminer en chicane.

Il déteste également que les autres ne fassent pas comme lui. C’est pourquoi il juge et critique les autres constamment.

Puisqu’il a toujours raison, les autres ont toujours tort.

Il aime également se plaindre et jouer à la victime. C’est toujours à lui que ça arrive, il n’est jamais chanceux, les autres sont toujours responsables de ses problèmes, la vie est dont difficile.

La déresponsabilisation est son jeu préféré. Ce n’est jamais de sa faute.

Peux-tu imaginer toute la place qu’il prend dans ta vie, lorsqu’il n’est pas maîtrisé? Toutes les réactions inconscientes qu’il soulève dans ton quotidien?

Travailler avec l’ego

Pour réduire sa puissance, tu dois commencer à l’observer, en prenant du recul par rapport à tes réactions et à tes émotions.

Écoutes-toi parler et penser. Repère les phrases que tu dis, qui sont teintées par ton ego et commence à les transformer.

Tu dois également accepter sa présence et reconnaître qu’il t’a été utile un certain temps. En mettant en place des masques, il t’a permis de survivre à beaucoup de souffrance.

Il t’a aidé à foncer et à avancer dans la vie.

Cependant, pour te sentir libre et heureux, tu devras apprendre à le démasquer et à te responsabiliser par rapport à tes émotions et à tes réactions.

Tu n’es pas une victime. Et ton ego n’est pas le maître de ta vie.

Enlève les masques qu’il a mis en place et redécouvre qui tu es vraiment. Car en vérité, tu es un être magnifique qui vit dans la joie et dans l’amour et non dans la peur et la souffrance.

As-tu reconnu certains aspects de ton ego?