Quelle place occupe le bonheur dans ta vie?

Quelle drôle de question me diras-tu? Mais, le bonheur, je le vis partout et tout le temps! Et si j’en doutais. Et si je te mettais au défi de me démontrer la place que tu lui accordes réellement au quotidien. Que me répondrais-tu?

Possiblement que tu n’y as jamais vraiment songé. Que le bonheur fait partie des concepts acquis socialement et auquel tu ne t’attardes pas personnellement.

Savais-tu que tu es la seule personne responsable de ton bonheur?

Bonheur où te caches-tu?

Même si tout le monde sait que le bonheur ne s’achète pas, peu de gens savent où le trouver vraiment.

Pour vivre le bonheur au quotidien, il est important de comprendre qu’il provient de l’intérieur. Que rien d’extérieur ne peut le créer.

Il est donc directement en lien avec ton humeur, ton attitude et ta vision de la vie.

Les gens grognons, qui jugent et qui critiquent régulièrement, bloquent instantanément leur accès au bonheur.

Ceux qui laissent leurs émotions désagréables prendre constamment le dessus et transformer, en quelques secondes, leur bonne humeur en grisaille, font la même chose.

Quand tu comprends ça, tu peux amorcer une réelle transformation. Tu commences alors à t’observer et à observer tes pensées.

Et chaque fois qu’une pensée négative survient, tu la bloques et la remplace par une autre plus positive.

Comment accéder au bonheur?

Le bonheur ça se vit et ça se ressent. Il prend naissance dans ton cœur et non dans ta tête.

Puisqu’il part d’un ressenti, pour y accéder à l’intérieur de toi, tu dois être dans le moment présent.

Si tu es constamment dans ton mental en train de penser au souper à préparer, aux activités des enfants et à ton travail du lendemain, il te sera très difficile de ressentir le bonheur.

Le bonheur peut se vivre à chaque instant du jour et peut prendre différentes formes. C’est à toi de définir ce qui te rend heureux.

Les gens qui idéalisent le bonheur ont, évidemment, beaucoup de difficultés à l’atteindre et se retrouvent souvent déçus et frustrés.

Socialement, le bonheur est souvent associé au positivisme. On devrait toujours être positif et heureux, peu importe les situations de la vie.

Cependant, selon cette définition, il est irréaliste d’être « heureux tout le temps », puisque la vie oscille constamment. D’où les frustrations et les déceptions.

Donc, avoir une définition plus réaliste du bonheur aide grandement à l’atteindre et à le maintenir.

Être heureux revient également à la façon dont tu vas réagir et gérer les différentes situations de ta vie.

Avoir de la peine, c’est normal. Être fâché, c’est normal. La question à se poser consiste à savoir combien de temps resteras-tu triste ou fâché.

Comment réussiras-tu à retrouver ta bonne humeur malgré les problèmes qui surviennent?

Accéder au bonheur ça s’apprend et il faut lui consacrer du temps. Es-tu prêt à investir en toi?